architecte design à Marrakech

Les remparts de Marrakech constituent l’une des merveilles de l’architecture de Marrakech. Ils ont été construits entre 1126 et 1127 et comptaient seulement 3 portes à l’époque. Les murs n’ont pas cessé de grandir depuis cette date, tout comme le nombre de portes qui leur ont été rajoutées, en même temps que la casbah afin de mieux protéger la ville de ses nombreux assaillants. Les trois premières portes de la casbah étaient la porte du jardin, cette des cordonniers et la porte de trahison. Chaque porte de la construction présentait un intérêt particulier. La porte Bab Agnaou par exemple, était utilisée comme porte d’entrée pour rejoindre la casbah et avait principalement un but défensif. Pendant ce temps, Bab el Robb, anciennement connue sous le nom de Bab Neffis servait plus à décorer qu’à défendre l’intérieur de la cité.

Les noms que l’on donne aux portes prouvaient non seulement la richesse de la culture du royaume, mais aussi l’importance de certaines activités locales ou de certaines régions. La porte Bab Fès par exemple, s’ouvrait sur la cité du même nom, mais son nom a été changé en Bab El Khemis, comme le marché qui se tient non loin. Quant aux portes Bab Doukkala, Aylen, Ahmar, Yintan ou Massufa sont appelées comme des tribus locales. La ville de Marrakech a abrité les caravanes venant du Sahara et de nombreuses autorités marocaines. Plus la ville s’agrandissait, plus les remparts aussi, laissant libre cours au génie des architectes à Marrakech par exemple  Bab Design pour y rajouter des portes. La porte Bab Aghmat a été renforcée et elle donne sur une des zones défensives de la ville. Bab Agnaou qui est l’entrée principale de la casbah a été construite en pierre et présente des arcs différents les uns des autres. Cette porte présente une architecture impressionnante. À l’époque, on lui avait ajouté des tours qui ont disparu avec les siècles.

La porte Bab Aylen a été quant à elle construite à l’époque Almoravides, elle présente une forme de coude et a été nommée comme un peuple berbère. La porte Bab Doukkala est d’origine Almoravide et porte le même nom qu’une zone dans laquelle les populations almohades résidaient. L’architecte à Marrakech qui a participé à la conception de ces portes n’a négligé ni le style ni la robustesse, afin que les portes puissent assurer la sécurité des populations, mais aussi afin qu’elles imposent le respect lorsqu’on les regarde. Parmi les autres portes que contiennent les remparts, nous pouvons citer Bab Ed Debbagh, Bab El Makhzen, Bab El Raha, Bab Er Rharaza, Bab Fteuh, Bab Nkob et bien d’autres.

Leave a Reply