Tanzanie Maasai

En Tanzanie, le safari est l’une des activités qui attirent le plus les voyageurs. Presque tout le monde a envie de l’effectuer rien qu’en regardant les documentaires. Mais il n’y a pas que ce genre d’excursion écotouristique qui est intéressant. En effet, cette contrée africaine possède également de nombreux sites culturels parfaits pour les globe-trotters avides de découvertes. Les gorges d’Olduvai sont, par exemple, un lieu historique qui attisera sûrement la curiosité des routards. Situé dans la partie nord du pays, cet endroit offre un paysage à couper le souffle fortement marqué par l’érosion. Il doit son nom à l’Oldowayen, une industrie du Paléolithique inférieur. En explorant ce territoire avec un guide local, les bourlingueurs auront l’occasion de contempler des outillages lithiques ainsi que des fossiles d’animaux et d’humains âgés de plusieurs millions d’années. Ces merveilles feront certainement plaisir aux yeux des passionnés de la géologie.

Découvrir la gastronomie de la Tanzanie lors d’un séjour culturel

Mis à part visiter des sites culturels, il y a d’autres choses à découvrir le temps d’un circuit en Tanzanie. Au cours d’un périple dans ce pays, les touristes pourront également, par exemple, s’intéresser à la gastronomie locale. Dans les loges de safari ou dans les restaurants des villes, ils y trouveront toute une variété d’aliments, à savoir des poissons, des crustacés, des crudités, diverses viandes, etc. Mais le plat qu’il ne faut surtout pas manquer lors d’un séjour dans cette contrée est l’ugali. Cette nourriture est le repas de base de l’est de l’Afrique. Elle est constituée de farine cuite à l’eau et agglomérée en boule. Sans accompagnement, cette recette n’a pas trop de goût. Par contre, les routards sentiront une saveur unique en la mangeant avec des légumes hachés ainsi que du ragoût composé de morceaux de viande mijotés dans une sauce à la tomate et aux oignons.

Faire la rencontre du peuple maasaï le temps d’un voyage culturel en Tanzanie

Lors d’un séjour culturel sur le territoire tanzanien, les touristes sont invités à faire la rencontre du peuple maasaï. Ce dernier est une population d’éleveurs et de guerriers semi-nomades vêtus d’habits rouges. En passant quelque temps avec ce groupe ethnique d’Afrique de l’Est, les globe-trotters découvriront leur vie quotidienne qui se base autour du bétail. De plus, ils verront des personnes ayant un savoir-faire remarquable sur la fabrication de bijoux. En effet, la majorité des Maasaï portent de jolis bracelets ainsi que des colliers faits de perles colorées et de cuir tressé. Mis à part contempler ces différents joyaux, les routards pourront également admirer les habitations des Maasaï qui sont construites à partir de branchages entrecroisés, de la bouse de vache et de la boue. S’ils sont chanceux, ils auront aussi l’opportunité d’assister à divers rituels pendant lesquels il est possible de danser.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *