trottinette electrique

Il semble que l’année 2016 est une année pleine en termes de trottinette électrique voir sur le site http://www.trottinetteelectrique.eu/, en effet cette année, nous avons vu de nombreux modèles être mis sur le marché et beaucoup d’autres sont en cours de préparation. Nous vous présenterons dans cet article, quelques-uns des modèles les plus marquants. Tout d’abord, nous avons le modèle Egret Ten de la marque Egret qui est l’un des leaders dans le domaine des trottinettes électriques. Le modèle Egret Ten est prévu pour septembre, avec de grandes roues de 10 pouces. Après des tests, il s’est avéré que le modèle était assez performant et méritait le détour. Parmi les autres modèles que 2016 a le plaisir d’accueillir, nous pouvons citer le modèle citybug 2S qui est proposé par la marque Citybug. Il s’agit de la version 2016 de la city bug. Ce nouveau modèle sera doté d’accélérateur et d’un frein au niveau du guidon. En attendant nous avons accueilli il y’a quelques mois la citybug XC2 qui s’est affichée comme une véritable révolution dans le monde des véhicules électriques avec sa technologie inédite.

La version initiale de la citybug est dotée d’un capteur gyroscopique dans son guidon, ce qui fait en sorte que quand on le pousse vers l’avant on obtient une accélération suite au déclenchement du moteur. Lorsque cette position est maintenue, la vitesse aussi est maintenue et quand on tire le guidon vers soi, la vitesse diminue. L’accélérateur ou le frein ne sont donc pas visibles sur le guidon. Le public est assez mitigé sur cette nouvelle technologie puisque beaucoup apprécient ce mode de conduite ludique des trottinettes électriques, pendant que d’autres ne l’aiment pas beaucoup. City bug, qui appartient à la société Taiwanaise Jdbug mettra sur le marché deux nouveaux modèles qui sont des améliorations des précédents. Les premières améliorations se situent au niveau du mode de conduite. La marque revient vers un mode de conduite plus conventionnel en dotant le modèle 2S d’un accélérateur classique au niveau du guidon. L’accélérateur se met en marche avec un mouvement du pouce. Quant au frein, il s’agit d’un frein classique comme sur les vélos liés à un système de freinage mécanique tambour à l’avant (2S) ou à un système à disque à l’arrière (2GT). Le tout reste associé au frein électronique.

Comme sur le modèle ltrott, les trottinettes Citybug 2S et 2GT sont dotées d’un double système de freinage qui est à la fois électronique et mécanique, un gage supplémentaire de sécurité. Grâce aux poignées ergonomiques, la conduite sera plus agréable pour les pilotes de trottinette électrique. La grande nouveauté sur ces deux modèles est que l’ajoute de la roue tubless de 8 pouces à l’avant rend la conduite et le déplacement plus confortables. Apparemment les marques suivent la stratégie de l’Egret Ten avec ses grandes roues de 10 pouces. Les roues bien gonflées ont l’avantage d’être plus confortables et plus légères aussi. Ces modèles accordent plus de puissance et de vitesse tout en restant légers. Sur le modèle 2S, on passe à une vitesse de 22km/h, pendant que sur le 2GT on passe à une vitesse de 25km/h avec un moteur de 350 W. En termes d’autonomie, la 2S pourra rouler sur 15km, tandis que la 2GT pourra atteindre 20 km. En résumé, les modèles Citybug restent pliables, légers, puissants, sécurisés et sont disponibles en blanc ou noir.

Leave a Reply