Spa Marrakech

À la base le hammam, encore appelé bain maure était un art, une pratique, voire un ensemble de rituels que l’on retrouvait essentiellement à Marrakech et au Maroc https://viemarrakech.wordpress.com/. Les femmes, les hommes, les familles se retrouvaient une fois par semaine dans le même hammam, ils avaient à leur service la même employée pour s’occuper de leur bien-être. C’était une occasion pour eux de rencontrer leurs voisins, de se faire des amis, en même temps de prendre soin de leur corps de manière agréable. Chacun venait avec son matériel de bain : seaux, serviettes, savon, etc. les bains étaient communs, les robinets et les espaces aussi. Avec la démocratisation de cet art, de nombreux pays se sont approprié la pratique et la modernité s’est chargée de faire évoluer l’environnement du hammam. Les rituels restent pratiquement les mêmes, mais ils sont faits de façon plus moderne, de façon plus confortable et différente.

Désormais le hammam que l’on retrouve sous la forme de spa dans les pays arabes et même occidentaux, est devenu une activité destinée à une catégorie de personnes premium, ce n’est plus l’apanage de personnes à revenus faibles ou limités. Il est vrai que les rituels sont restés. Le rituel du savonnage continue d’exister, sauf que le savon noir n’est plus utilisé «nature », il est utilisé sous diverses formes et associé à des parfums et autres huiles essentielles. Ainsi chacun s’y retrouve en fonction de ses envies. Pour le gommage, chacun jouit de son espace personnel, que ce soit dans un spa à Marrakech ou dans une autre ville. Chaque client bénéficie d’un espace à lui réservé avec des robinets, de l’eau et tous les accessoires pour se laver, c’est-à-dire le savon, le gant de gommage, la brosse, les produits, mais aussi des serviettes, des peignoirs et des sandales. Le client doit juste venir avec des vêtements de rechange.

On pourrait penser que tous ces avantages du spa feraient disparaitre le hammam, mais ce n’est pas du tout le cas. Malgré la multiplication des spas, le hammam traditionnel ne perd pas de son attrait. Que ce soit à Marrakech, Rabat ou dans les autres villes du Maroc, la demande reste forte, surtout le week-end. Les clients restent fidèles à ces endroits. Au final les deux espaces atteignent le même objectif de détente de relaxation, sauf qu’ils proposent des prix différents, pour des soins en spa il faut compter en moyenne 150 dirhams, tandis que pour un hammam traditionnel, il faut prévoir en moyenne 15 dirhams.

Leave a Reply