content top

Acheter un bien immobilier à Marrakech !

immobilier golf marrakech

La ville de Marrakech a très nombreux atouts pour séduire les voyageurs comme les investisseurs du monde entier. Le soleil y brille tout au long de l’année, le climat est chaud et sec en été mais très doux le reste de l’année et vous pourrez prendre le temps de vivre et de profiter de la vie en compagnie de votre famille. Acheter un bien immobilier à Marrakech chez Cote Medina peut s’avérer être une meilleure affaire que vous ne pouvez le penser ! Le marché de l’immobilier à Marrakech est un marché très concurrentiel, voir pour plus d’information sur l’article  http://www.cicv.fr/immobilier-marrakech/. Il vous permettra de faire des bonnes affaires et d’acquérir enfin le bien de vos rêves sans aucune contrainte et en toute sérénité ! Investir dans un bien immobilier à l’étranger n’est pas une mince affaire et cela demande un peu de renseignements et surtout beaucoup de précautions pour ne pas se tromper, faire le bon choix et réaliser tous ses rêves. Les agences immobilières de la ville vous permettront d’avoir une première vue d’ensemble du marché, des prix mais également de profiter de biens d’exception à moindre coût !

Les biens immobiliers à vendre comme à louer à Marrakech sont très variés. Vous pourrez trouver des Riads, des appartements, des villas, des terrains à bâtir ou encore de petites fermes à quelques kilomètres du centre-ville au calme dans les campagnes environnantes. Les Riads situés au cœur de la médina de Marrakech sont les biens immobiliers les plus prisés par les investisseurs comme par les touristes. Ils vous permettent de découvrir la beauté de l’architecture arabo-andalouse datant du XIème siècle pour certains Riads qui ont été restaurés mais également de prendre le temps de vivre et de découvrir la culture marocaine en partageant avec les habitants de votre quartier. De très nombreux Riads ont été rénovés pour être aménagé en maison d’hôtes de charme afin d’en faire profiter au plus grand nombre de personnes. Outre les charmants Riads de la médina, la ville de Marrakech offre un panel important de biens immobiliers. Le plus difficile sera sans doute de pouvoir se décider et de trouver le bien correspondant à toutes vos demandes comme à vos attentes. N’oubliez pas que l’achat d’un bien immobilier à Marrakech comme dans les autres villes du Maroc peut aussi être semé d’embûches, il est donc important de prendre toutes les précautions nécessaires avant de se lancer et de ne pas se laisser tenter par certaines transactions occultes qui ont encore lieu ! Bonnes recherches d’un bien immobilier à Marrakech à tous !

Read More

Quels chiffres en juillet 2016 pour l’immobilier à Marrakech et au Maroc ?

Immobilier Marrakech

Le mois de juillet 2016 semble avoir été exceptionnel pour le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc en général sur le site http://salonsinternationauximmobilier.blogspot.com/. Pendant que certaines villes affichaient une augmentation des prix au mètre carré, d’autres se stabilisaient ou affichaient une diminution des prix. Prenons le cas de la ville de Tanger. À Tanger, on observe une hausse de 0,82% du prix au mètre carré qui se situait désormais à environ 16 307 dirhams en juillet 2016. Dans la ville de Casablanca par contre on observe une légère stabilisation des prix dans la plupart des quartiers de la ville. Le quartier dans lequel on note la plus forte hausse est Sidi Moumen avec un prix au mètre carré qui s’élevait à 4 975 dirhams en juillet 2016, contre 3 938 dirhams en juin 2016. Au quartier Hay Mohammedi, le mètre carré se situait à environ 10 117 dirhams, soit une augmentation de 6,41% par rapport au mois de juin. Dans la ville de Rabat par contre, on note une baisse des ventes dans différents quartiers. En juillet on a également pu constater une hausse des prix, surtout ceux des appartements, à hauteur de 0,32%, portant ainsi le prix du mètre carré à environ 15 813 en juillet contre 15 760 en juin.

Dans cette ambiance, les appartements que l’on retrouve dans le quartier Al Fath par exemple, étaient affichés à 11 582 dirhams en juillet au lieu de 11 523 dirhams en juin. Cette hausse était également perceptible dans le quartier Hassan, à hauteur de 0,32%, au mois de juillet. À l’opposé des autres grandes villes du Maroc, l’immobilier à Marrakech affiche des prix à la baisse, avec des prix d’appartements qui ont perdu environ 1,06% de leur valeur entre les mois de juin et de juillet 2016. En effet, au mois de juin, le prix au mètre carré était d’environ 14 219 dirhams et au mois de juillet il s’est retrouvé à 14 372 dirhams. Toutefois, dans le quartier Mhamid, le prix de vente des différents biens s’est consolidé à hauteur de 9,94%. Les ventes sont affectées par la régression.

Les prix des biens immobiliers à Marrakech dépendent de nombreux facteurs comme le quartier. Au quartier Majorelle par exemple, le prix au mètre carré est passé de 16 105 dirhams au mois de juin à 15 118 dirhams au mois de juillet. La baisse est évaluée à environ 6,13% dans ce quartier. Dans le quartier Amelkis, la baisse est d’environ 0,45% ce qui aboutit à des prix mensuels de 17 272 dirhams en juillet alors que le prix était de 17 350 au mètre carré en juin. La ville d’Agadir affiche une tendance semblable à celle de Marrakech puisque le prix de vente des appartements a baissé de 5,39% passant de 11 237 dirhams en juin à 10 626 dirhams en juillet 2016. Pourtant selon les statistiques, Agadir reste la ville dans laquelle on enregistre le plus grand nombre de demandes en termes de locations saisonnières. Au haut Founty, le prix des appartements a baissé, passant de 16 175 dirhams en juin à 15 493 dirhams en juillet.

Read More

Faut-il acquérir un bien immobilier dans le quartier branché de Thonglor en Thaïlande ?

Location de vacances en Thaïlande

Le quartier de Thonglor est l’un des plus convoités de la ville de Bangkok, en ce qui concerne l’achat immobilier en Thaïlande sur le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/. Le quartier est reconnu comme l’un des plus branchés de la ville et on y retrouve principalement la classe moyenne supérieure thaïlandaise et des expatriés. À sa création, le quartier était plutôt tranquille avec son artère principale Sukhhumvit, mais depuis 20 ans environ, il connait une évolution impressionnante et rapide. Le quartier était principalement connu pour les concessionnaires automobiles que l’on y retrouvait et les boutiques dédiées au mariage. Depuis quelques années, Thonglor est devenu un quartier assez chic et tendance au cœur duquel de nombreuses célébrités nationales se rencontrent. Les expatriés du monde entier sont attirés dans ce quartier par les nombreux bars et clubs branchés, le nombre diversifié de restaurants, ses commerces de luxe, ses immeubles résidentiels, etc. Thonglor est un quartier « phare », car tout ce que l’on y essaye est appliqué dans les autres quartiers de la ville.

En parlant de nouveautés, la nouvelle mode comprend les community malls qui sont des centres commerciaux à taille humaine. Le plus célèbre de ces malls porte le nom de « The Commons », il a l’allure d’un loft géant convivial, d’architecture épurée et moderne. Ce lieu est devenu l’un des espaces les plus fréquentés par les habitants du quartier qui se détendent dans les petits bars et les cafés branchés. Le dernier étage du centre commercial abrite un gastro-pub portant le nom de « Roast », qui propose un menu qui surprendra vos papilles. Les acquéreurs de biens immobiliers en Thaïlande, ceux qui apprécient la cuisine japonaise se laisseront séduire par ce quartier. Thonglor abrite de nombreux bars à sushis, tellement ressemblants que l’on a l’impression de se trouver à Tokyo.

Pourtant Thonglor n’est pas fait que pour ceux qui aiment la bonne nourriture et le shopping, ceux qui aiment danser et les clubs y trouveront aussi leur compte. Le toit de l’hôtel Marriot abrite par exemple « l’Octave », un bar qui offre une vue globale et imprenable sur l’ensemble de la ville. Le « Fat Gutz », La « Funky Villa », le « Myst » ou encore « Clouds » sont des endroits où les visiteurs prendront plaisir à s’amuser entourés de la jeunesse dorée thaïlandaise. De quoi convaincre les « fêtards » qui souhaitent acquérir un bien immobilier en Thaïlande. Au-delà de tous ces paramètres, Thonglor est un quartier résidentiel où on retrouve de nombreuses résidences et maisons jonchées dans des ruelles calmes et pleines de verdure.

Read More

Les défaillances du secteur du BTP influencent-elles l’immobilier à Marrakech ?

Immobilier Marrakech

Les opérateurs du secteur du BTP au Maroc se plaignent d’une stagnation de la situation de baisse de valeur dans leur activité. Il est vrai que ce secteur dépend principalement des marchés publics, mais aussi des opérateurs privés. De nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans l’évaluation de l’impact des activités sur le secteur du BTP. La région est aussi déterminante, car on se rend compte que certaines régions font de meilleurs chiffres que d’autres. Entre 2009 et 2014, on note une augmentation des défaillances sur le secteur du BTP, à hauteur de 150%. La chute de la demande globale, y compris celle venant du secteur immobilier à Marrakech sur le site http://www.blogdesvoyageurs.com/afrique/destination-maroc/devenir-proprietaire-dune-maison-dhote-a-marrakech.html, a une influence négative, voir dévastatrice sur les entreprises du secteur du BTP. Nous nous rappelons qu’en 2010, la demande était tellement forte que cela a incité les opérateurs du secteur à intensifier leurs investissements pour pouvoir répondre convenablement à la demande.

Depuis 5 ans que la demande est moins forte, les entreprises ont du mal à assumer leurs charges fixes. Selon l’Observatoire du commerce de l’assureur crédit Euler Hermes, de nombreuses entreprises se sont laissées dépasser, surtout sur la période 2013-2014 à hauteur de 14%. Pour le moment aucune lueur d’espoir n’est visible, puisque même les activités intenses des promoteurs immobiliers de Marrakech et d’ailleurs n’arrivent pas à combler le déficit. À l’heure actuelle, on compte 5 800 cas de défaillance en 2015 et 6 400 prévus en 2016. Précisons que les entreprises du BTP constituent une grosse part de ces défaillances. Les entreprises qui ne sont pas encore en phase de défaillance font de leur mieux pour survivre. Pour tenir bon, certains ont opté pour la réduction des effectifs, et cela se vérifie dans les statistiques de l’emploi. Entre 2011 et 2013, le secteur du BTP enregistre une baisse de 14 000 postes en moyenne par an. On observe tout de même une stagnation de l’emploi durant l’année 2014 et durant les premiers mois de 2015.

Pourtant on se souvient qu’avant 2010 le secteur du BTP créait en moyenne 63 000 emplois par an au Maroc. Un autre chiffre accompagne cette analyse : 15% de l’effectif encore employé est en sous-emploi depuis 2011. C’est-à-dire qu’ils ont beaucoup moins de travail que la normale. Tous ces chiffres mis ensemble font que le secteur du BTP est celui qui a été le plus touché et est encore touché par la crise. Quant au secteur de l’immobilier à Marrakech et au Maroc en général, il se porte bien mieux que cela.

Read More

Comment les investissements dans le BTP au Maroc profitent-ils à l’immobilier à Marrakech et au Maroc ?

achat immobilier Marrakech

Le ministère de l’Équipement, du Transport et de la logistique, ainsi que toutes les administrations et établissements publics qui y sont rattachés ont déboursé plus de 32 milliards de dirhams pour le compte du secteur du bâtiment et des travaux publics. Pour le compte de l’année 2016, les investissements devraient dépasser la barre des 32 milliards de dirhams qui seront répartis entre les secteurs des ports et transports, des routes et autoroutes, du transport aérien, du transport ferroviaire, de la logistique et des équipements publics. Précisons que les investissements dans le BTP ne manqueront pas d’influencer positivement le secteur immobilier à Marrakech avec Atlasimmobilier, ce sont deux secteurs pratiquement indissociables l’un de l’autre. Une rencontre a d’ailleurs eu lieu dans la ville de rabat afin de présenter les programmes prévisionnels du secteur BTP. La rencontre était présidée par Aziz Rabbah, ministre de l’Équipement, du Transport et de la logistique.

Cette rencontre a vu la participation de nombreux représentants du secteur, venant des différentes régions du Royaume, des médias nationaux, des présidents des régions, et des institutions du secteur. Grâce à cette rencontre, les professionnels et acteurs du BTP ont pu avoir une vision d’ensemble sur les besoins publics et les projets prévus pour le compte de l’année 2016. Tous ces projets seront développés dans le respect des conditions de transparence, de compétitivité et de bonne gouvernance. Des principes qui sont également appliqués dans le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc. Grâce à cette journée de concertation, les entreprises et acteurs du secteur BTP au Maroc ont eu l’occasion de mieux préparer la réalisation des programmes d’investissements prévus.

C’était également une occasion pour le ministre de présenter le bilan de l’ensemble des opérations de l’année 2015 qui ont atteint la somme de 28,2 milliards de dirhams, ce qui est inférieur à la somme de 36 milliards de dirhams préalablement prévue. Un taux de réalisation de 78%. Une autre articulation de la journée était la présentation d’un exposé sur les grandes réformes juridiques et constitutionnelles qui ont eu lieu dans le secteur du BTP. Ces réformes concernent principalement la transparence et la bonne gouvernance. Ces leviers sont des atouts pour le développement économique d’un pays, cela concerne également le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc en général. Le secteur du BTP et ses branches vitales ont connu une hausse importante dans la fréquence des réalisations pendant les dernières années. La grande partie de ces réalisations a été faite par des entreprises locales.

Read More

Comment s’offrir un riad à Marrakech ?

immobilier à Marrakech

Marrakech est la « perle du sud », une ville magnifique à moins de trois heures d’avion de Paris et de toutes les grandes capitales européennes. Depuis de nombreuses années, elle fait rêver et donne envie à des milliers de visiteurs de s’y établir définitivement. Vous avez envie de commencer une toute nouvelle vie en vous offrant un riad à Marrakech ? Vous souhaitez avoir des conseils pour faire le bon choix ? Voici quelques petits tuyaux qui pourraient bien vous aider !

Trouver un riad à Marrakech !

Marrakech est la ville incontestée qui dispose le plus de riads au cœur de sa médina. Il existe de très nombreux riads en plein cœur de la médina de Marrakech. Il est souvent difficile de faire son choix, de savoir comme faire le bon et surtout de pouvoir trouver une maison qui puisse à la fois nous plaire, être un coup de cœur et s’adapter à notre budget.
Depuis le début des années 2000, les riads sont de plus en plus rares sur le marché et surtout de plus en plus chers. Dès qu’ils ont subis des transformations, d’une rénovation ou autres, les prix s’envolent vers des sommets. Il n’est pas rare de trouver des riads rénovés à plus de 500 000 voire même 1 000 000 d’euros selon la superficie, le quartier et les aménagements réalisés. Ne partez donc pas dans l’idée qu’un riad ne coûte rien et que l’on peut en trouver un prêt à être habiter avec quelques centaines d’euros, ce n’est plus le cas depuis plus d’une dizaine d’années même si les prix tendent à baisser depuis la crise économique qui a frappé le monde depuis 2007. Les prix restent tout même élevés car les biens en vente et d’exception sont assez rares sur le marché et que beaucoup de maisons ont déjà été transformées en maisons d’hôtes dans le but de profiter un peu de la manne touristique de Marrakech !

Que faut-il prendre en compte avant d’acheter un riad à Marrakech ?

Avant de commencer vos recherches, définissez vos critères : riad rénové ou à rénover, quartiers de la médina,… Cela vous permettra de partir sur de bonnes bases et de ne pas vous perdre dans le dédale des ruelles. Vous pouvez demander conseils à une agence immobilière sur ce site spécialisée dans ce type de transactions.
N’oubliez pas de vérifier que le riad que vous avez choisi dispose bien d’un titre de propriété légal et non falsifié pour éviter les petits soucis par la suite, après la vente. Beaucoup de biens ne sont pas titrés à Marrakech. Il faut donc rester méfiant et ne pas s’engager à l’aveugle dans une transaction même si le bien est un coup de cœur. Vous pourriez le regretter par la suite !
Bonnes recherches et bon achat à tous d’un magnifique riad à Marrakech !

Read More
content top