Fauteuil design noir

Le 20e siècle a beaucoup apporté dans la révolution des meubles. De nombreux architectes et designers se sont consacrés à la création de meubles à la fois design et fonctionnels. C’est ainsi que l’on retrouve de nombreux modèles de chaises, fauteuils et autres canapés sur le site http://www.famous-design.fr/ayant marqué l’histoire dans les couloirs de nos musées à travers toute l’Europe. Si vous avez déjà été au Musée du Louvre par exemple, vous avez sûrement remarqué ces banquettes rondes au coeur des galeries, sur lesquelles les visiteurs peuvent s’asseoir. Ces meubles logés dans la galerie des peintures italiennes sont des oeuvres de Pierre Paulin, célèbre designer du 20e siècle. Un fauteuil design de sa création a fortement marqué le monde, nous y reviendrons plus tard. Précisons tout d’abord que Pierre Paulin est né en 1927 et est décédé en 2009. Ses principales influences étaient Charles Eames et Georges Nelson.

Pierre Paulin est connu pour créer des fauteuils design aux couleurs vives, pleines de mousse et faisant penser à un style « pop ». Ces meubles très remarqués ont pour la plupart été édités par Artifort, dans les années 1960. Le fauteuil Mushroom fait partie des meubles qu’il a créés pendant cette période-là, très exactement en 1959. Ce fauteuil est aussi connu sous le numéro de série n°560, il est principalement garni de mousse de caoutchouc et est habillé par du jersey élastique. L’idée lui est venue en regardant les femmes à la plage, avec leurs maillots de bain, et l’allure que ces derniers leur donnaient. Il pense alors à concevoir un fauteuil entièrement habillé de tissu gainant pour lui donner un aspect lisse. Ses premiers essais s’avèrent non concluants, puisque le jersey fait en France était trop cher et fragile.

C’est en Norvège qu’il finira par trouver un tissu suffisamment résistant, surtout aux attaques des animaux domestiques. Un tissu résistant, extensible et peu coûteux, pour habiller son fauteuil design. Le fauteuil lui est également inspiré par les sièges des véhicules italiens, qui étaient principalement recouverts de tissus ou de cuir sur une structure métallique. Un concept qu’il a essayé avec la série n°560. L’intérieur du fauteuil mushroom est constitué de trois anneaux qui en constituent la base, la mousse utilisée est la gommapiuma imaginée par Pirelli après la guerre. Cette mousse a également été utilisée par Marco Zanuso quand il créait le fauteuil Martingala en 1954.

Leave a Reply